top of page

Centres d'intérêt : quand ton cerveau fait du tri sélectif...


Hello les Phoenix ! Comment allez-vous ?


Ça vous est peut-être déjà arrivé de vous dire "j'ai eu une absence", d'avoir l'impression d'avoir raté un épisode de quelques minutes parce que vous "n'étiez pas là".


Aujourd'hui, je vous parle d'un phénomène que les Zèbres connaissent bien : le décrochage, qu'on appelle souvent "les absences". Il s'agit de ce moment où notre cerveau ne trouve pas d'intérêt à ce qu'on fait et qu'il décide de lui-même de se déconnecter et de s'évader. On peut aussi appeler ça de l'auto-hypnose.


Lorsque j'étais petite, ça m'arrivait souvent, trop souvent. "Johanna est toujours dans la lune" disait les maîtresses. Pendant toute ma scolarité, j'ai vécu ces décrochages mais pas dans toutes les matières. Eh oui, mon cerveau adore le tri sélectif ! Il choisit : ça j'aime, ça j'aime pas... et s'il n'aime pas, eh bien, il s'absente. Mais pourquoi ?


Il faut savoir qu'un cerveau de Zèbre (pas l'animal, on est d'accord...) a besoin d'être nourrit en permanence. Il fonctionne à 3 000 à l'heure, donc il faut de quoi le nourrir. Les pensées fusent, passant d'une idée à l'autre en une fraction de seconde. Tout est très rapide. Quand ça ne va pas assez vite, il s'ennuie et s'en va explorer d'autres horizons. Pareil quand il ne trouve pas d'intérêt à un sujet, il se barre, littéralement et se réfugie dans quelque chose qui lui parle...


Le problème c'est que tout ceci se passe à l'insu de nous autres, petits Zèbres. On ne le contrôle pas. 🙄


Si j'ai une discussion avec toi et que tu as l'impression que je ne t'écoute pas, détrompe-toi. Je t'écoute mais mon cerveau a simplement décidé de ne plus t'entendre. Et comme je n'y peux rien, je te ferai surement répéter parce que finalement, ni toi, ni moi n'y pouvons quelque chose. 🙏


Alors que faire quand ça arrive ?


Avec le temps, j'ai appris à accepter mon cerveau-chiant (petit nom d'amour). Je le nourri en permanence. Lecture, musique, papotage, etc... Je ne le laisse jamais en roue libre.


Si tu es encore à l'école, essaie de faire transformer ce qui te fait décrocher en quelque chose d'intéressant.

bottom of page