Il était une fois : "Rebirth"



05 Août 2019


Août 2019, mon nouveau roman "Rebirth" va bientôt paraître, le 02 septembre exactement. Je l’ai envoyé en avant première à toutes les personnes qui l’avaient pré-commandé et, quelle joie de découvrir tous ces retours. Je voudrais donc dire merci, énormément, pour l’accueil fait à "Rebirth". Toutes ces photos, tous ces partages, tous ces messages. Pour une fois, j’ai écrit une non-fiction loin des fantômes, des mondes post-apocalyptiques et de la magie… quoi que… pas tant que ça au final. "Rebirth : de la cendre au phœnix" est mon autobiographie qui relate quatorze ans de ma vie.

T’es pas un peu jeune pour sortir ton autobiographie ?

Cette phrase je l’ai entendue tellement de fois et, oui, elle m’agace. Je déteste les préjugés. Nous avons tous nos expériences, notre parcours, nos réussites, nos échecs. Il n’y a pas d’âge pour écrire son autobiographie.


Pourquoi ai-je écrit et surtout publié « Rebirth » ?


J’ai commencé à écrire « Rebirth » en mars 2018 parce que je me cherchais. Oui, encore à mon âge, même à trente et un ans, j’étais en quête de mon identité parce que je suis différente, que j’ai toujours eu l’impression de venir d’ailleurs et de ne pas forcément avoir ma place dans ce monde. Qui suis-je ? Pourquoi suis-je comme ça ? Différente… J’ai eu besoin d’écrire, de me replonger dans mon passé pour comprendre : qu’est-ce qui n’a pas été ? Pourquoi ci ou ça ? Tout un tas de questions qui m’ont hantée pendant des années. "Rebirth" a été ma thérapie pendant près d’un an, année pendant laquelle j’ai couché une grosse partie de ma vie sur papier : quatorze ans de ma vie, ce n’est pas rien. Le point final posé, tout s’est éclairé. Je vois plus clair maintenant et je ré-apprends à vivre avec moi-même et à m’accepter telle que je suis.


Les thèmes que j’aborde dans "Rebirth" (dépression, suicide, harcèlement, le fait d’être différent(e) et d’en souffrir) sont importants et j’aimerais qu’on puisse en parler ouvertement, sans jugement (de manière général). Je pense et je suis persuadée que si les gens partageaient et échangeaient davantage, il y auraient moins de misère. Je suis aussi convaincue que le travail d’un artiste, peu importe l’art qu’il pratique, est de faire passer des messages. C’est ainsi que je vois les artistes, comme des messagers. C’était donc une évidence pour moi de publier "Rebirth", pour partager, faire passer des messages et dire à celles et ceux qui en ont besoin et qui se reconnaîtront dans mon histoire, qu’ils ne sont pas seuls.


Voilà aussi pourquoi j’ai créé le groupe "Rebirth" sur Facebook. Afin de regrouper les infos autour du livre et de l’album ? Oui, mais pas seulement. Je veux que ce soit un endroit d’échange et de partage. Un lieu où le jugement est interdit et où l’on peut s’exprimer librement, sans craintes. Ce groupe est fait pour partager alors n’hésitez pas à le faire, à commenter, à poser des questions, à réagir aux différents posts.


Je sais combien il est difficile de parler, de se dévoiler et de partager avec d’autres sur les coups durs parce qu’on les considèrent comme des faiblesses, comme des échecs mais je veux que vous vous sentiez libre de le faire ici, tout comme je l’ai fait avec « Rebirth ». Sachez qu’il n’y a pas de réussite sans échecs, qu’il faut parfois tomber pour mieux se relever.

On a tous un Phoenix en nous, aidons-le à renaître ! ♥

Encore merci à toutes et tous !


Johanna

© 2020 - Johanna Zaïre Officiel

Angoulême, France

jz.officiel@gmail.com

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Musique Apple - Black Circle
  • Spotify - Black Circle