top of page
Rechercher

Terminer un livre, ça me bouleverse…

11 Décembre 2019


Ça y est ! Je viens de mettre le point final à mon « Projet V »(titre provisoire). Je suis encore passée par tout un tas d’émotions et j’en ai versé des larmes…#hypersensible


Je suis contente et triste à la fois. Oui, c’est possible. Je suis heureuse d’avoir terminé, de pouvoir contempler ce travail achevé mais je suis vraiment triste de quitter cet univers qui m’est cher. Que c’est compliqué pour moi ! Terminer un livre, ça me bouleverse.


Pourquoi ? Parce que je suis aussi #hyperempathique. Je m’attache tellement à mes personnages qu’il est difficile pour moi de leur dire au revoir. Je les connais par cœur et je les adore – ou je ne les apprécie pas du tout, tout dépend de qui on parle -.C’est un peu comme s’ils étaient mes amis, des personnes avec qui je partage une aventure le temps de l’écriture.


Terminer un livre ça me force à me sortir d’un monde, certes virtuel, mais d’un monde dans lequel je me sens bien. J’ai d’ailleurs toujours cette impression d’atterrir dans la réalité parce que j’ai vraiment ce sentiment d’avoir voyagé dans un autre univers et d’avoir vécu quelque chose.C’est une des raisons pour laquelle j’ai constamment besoin de faire une pause de quelques jours pour m’en remettre tellement le retour à la réalité est violent.


Heureusement pour moi,je vais entamer la phase de réécriture afin d’approfondir. Ce n’est donc pas tout de suite que je vais quitter Tyler, Rebecca et la team de Paris.


Je vais aussi sérieusement réfléchir à son titre définitif(j’ai déjà plusieurs idées).


תגובות


bottom of page